Toujours à la recherche du jean parfait – Jamie

Contente de Safran mais pas totalement convaincue par la taille très haute, j’avais il y a quelques temps déjà commandé le jean Jamie de chez Named. Vu de loin, c’est aussi un slim avec des poches passepoilées donc bon, on pourrait se dire pourquoi 2 patrons ? Mais si. Et puis il faut dire que je porte beaucoup de pantalons, donc pour moi la surabondance de patrons de jeans n’est pas une hérésie. Je lorgne d’ailleurs sur un troisième.

Puisque cela s’y prête, au lieu de vous raconter joyeusement mais de manière classique mes péripéties couturières, je vais les agrémenter d’un petit comparatif entre les deux modèles. Ca permettra à celles qui n’auraient pas encore investi de choisir entre les deux, ou aucun. Le tout sera agrémenté des photos de Jamie, en plus à l’occasion d’une promenade Mister Nomé a mitraillé, puisqu’il s’agit tout de même de vous présenter mon dernier chef d’oeuvre – hem… Oui bon. Pour les photos de Safran, vous pouvez voir ma première version ou la seconde. Je vais principalement vous parler de la seconde car elle est faite en denim, la comparaison est donc plus proche.

D’abord les points communs : les deux pantalons sont donc des coupes slim avec des poches passepoilées, les deux requièrent un tissu avec un minimum d’élasticité sinon vous ne rentrerez pas dedans.

Mais le plus intéressant, bien sûr, ce sont les différences et les détails.

Style/coupe

le Safran est un vrai taille haute qui s’arrête à la taille naturelle. Le Jamie est un “medium rise” supposé vous arriver en-dessous du nombril. Ca ne se voit pas trop sur les photos car pour ma première version j’ai coupé le patron tel quel et j’aurais 2-3 cm à enlever au niveau du bassin pour une prochaine fois, là j’ai un peu trop de tissu. On voit quand même qu’il arrive moins haut.

Safran propose un style très épuré, Jamie une coupe un peu plus structurée, plus proche aussi des jeans du commerce avec les empiècements en haut des jambes arrières. C’est peut-être lié à mon choix de taille/tissus, je trouve Jamie un peu moins près du corps.

Safran, comme tous les patrons Deer and Doe, est idéal pour une morphologie en sablier, et nécessite de grader quand on se rapproche plus du H. Jamie semble plus dessiné pour une morphologie en H et demander moins d’ajustements pour ce type de formes.

Techniques

Le Jamie semble un peu moins exigeant au niveau du choix du tissu : la recommandation est de 15 à 20% d’élasticité contre 20 à 30% pour le Safran mais 20% c’est vraiment un minimum, je conseillerais au moins 25% pour mener une vie de femme active sans se poser de questions.

Safran comporte beaucoup moins de pièces car les jambes sont d’un seul tenant, Jamie n’est pas vraiment plus compliqué à assembler mais il y a automatiquement plus de coutures, ce sera donc plus long et pour un premier pantalon, c’est aussi plus facile de s’emmêler les pinceaux.

C’est très bête mais le patron de Deer and Doe est disponible en français, celui de Named en anglais – ou en finnois. Le niveau des explications est similaire : c’est clair, illustré, cela laisse peu de place au doute mais vous devrez avoir une bonne connaissance des termes spécifiques à la couture en anglais pour le Jamie.

Que ce soit pour le montage de la braguette ou de la ceinture, les explications sont différentes. J’ai préféré celui de la braguette de Deer and Doe, même si celui de Named était assez simple aussi. Pour la ceinture, le montage proposé par Named m’a fait transpirer mais au final j’ai trouvé ça plus simple pour ajuster la longueur finale.

C’est directement lié au patron en lui-même, comme la jambe de devant du Jamie est en deux parties, le montage de la poche avant est beaucoup plus facile sur ce pantalon que sur le Safran, cela demande moins de minutie.

Pour réaliser les passants de Jamie, Named propose de couper une longue bande à recouper ensuite en 5, contre directement 5 passants pour Safran. C’est une astuce toute bête qui rend le surfilage et la mise en forme des passants beaucoup moins fastidieuse.

J’essaie de vous montrer mon fond de poche mais c’est pas facile…

Ajustements

Du fait de ma petite taille, ma première version de Safran m’arrive sous les bras, il a fallu que j’enlève 3 cm au niveau du bassin pour tomber à ma taille naturelle sur ma 2ème version. J’ai aussi ce problème avec Jamie mais puisqu’il est moins haut, le jean est portable quand même tel quel.

Dans les deux cas, j’ai aussi raccourci les jambes, aux genoux selon la ligne indiquée pour Safran, de 5cm et à l’ourlet du bas, de 7cm pour Jamie.

Pour Safran, il m’a fallu grader entre un 40 à la taille et un 36 aux hanches, ce que je vous expliquais plus haut. Le blog de la marque propose un grand nombre de tutos pour faire ce genre d’ajustements, ce qui m’a permis de le faire facilement et de penser à toutes les pièces à modifier : certaines pièces de poches! Pour Jamie, je tombais sur un 38,5 à la taille et un 36,5 aux hanches. J’ai choisi de tout couper en 38 pour me simplifier la tâche et parce que je n’ai pas trouvé de gentil tuto pour m’aider à faire toutes les modifs. Au final et de manière surprenante, il me va aux hanches et j’ai un peu trop de place à la ceinture – mais c’est peut-être aussi lié au fait qu’elle tombe plus haute que prévu. J’ai légèrement décalé le bouton pour tricher un peu mais même comme ça je dois le porter avec une ceinture. Si j’en refais un, ma principale modification sera la hauteur du bassin.

Essayage

Safran me va et met mes formes en valeur, mais je ne peux pas le porter un jour de raclette. Jamie est plus confortable. Je ne veux pour autant pas m’engager sur ce point, car mis à part le fait de la hauteur de la ceinture, la comparaison est compliquée pour plusieurs raisons :

  • Jamie est un chouia trop grand à la ceinture
  • Safran est coupé dans un tissu à 20% d’élasticité, je pense que celui de Jamie était un tout petit peu plus élastique : en gros j’aurais peut-être eu de meilleurs résultats en inversant les 2.
z’avez vu ma cascade super dangereuse ?

Au final, j’aime bien les deux patrons, les deux ont leurs spécificités. Pour un premier pantalon, je recommanderais Safran car il comporte moins de pièces et est plus rapide à faire. Par contre, faites vraiment très attention à l’élasticité de votre tissu. Pour une coupe plus proche du “vrai jean”, choisissez Jamie. Pour ma part, ma préférence va à Jamie principalement pour la hauteur de ceinture – même si le mien est un peu grand. Et le confort global mais comme je l’ai déjà précisé, c’est aussi lié au choix de taille/tissu donc je verrai aux prochains essais.

Nous sommes aussi tombés nez à nez avec un moustique géant…

Patron : Jamie jeans de chez Named Clothing
Tissu : jean cuivre de chez ma petite mercerie – au passage super service, ils vous proposent d’assortir votre fil à votre tissu, il suffit de le préciser dans la commande, c’est génial et ça m’a rendu service.
Taille : 38 raccourci de 7 cm à l’ourlet du bas.

Je porte aussi mon gilet Chocolate Passion

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *