La chemise de Noël

Je sais qu’il est de bon ton de faire un bilan de l’année passée arrivé début janvier mais je ne le ferai pas parce que je n’aime pas les bilans, ni les bonnes résolutions aussi vite oubliées que passées. Quand je prends une résolution, elle est mûrement réfléchie, elle a lieu quand elle a lieu, et je m’y tiens. Et pour les bilans, même si j’admets que regarder en arrière une fois de temps en temps peut permettre de mesurer ses progrès, par exemple, c’est aussi un bon moyen d’oublier de regarder en avant. Alors bonne année à tous, pensez à l’année qui vient, celle qui est passée est terminée et quoi qu’il ait pu vous y arriver, on ne peut plus rien y faire, pas la peine de s’appesantir dessus.

Cette année était celle des cadeaux faits main et celui de Mister Nomé n’a pas échappé à la règle. J’ai profité de son absence pendant quelques jours pour travailler d’arrache-pied à la réalisation de sa chemise terminée en 48h, un record pour moi.

Vous m’excuserez pour le manque de photos, Mister Nomé a déjà été très gentil et dévoué pour aller poser alors qu’il était frigorifié.

A vrai dire, il fait tellement peu attention à ce genre de choses que je me suis permise de laver et laisser sécher le tissu avant son départ et il ne l’avait même pas remarqué, j’aurais donc probablement pu la coudre alors qu’il était là – bon à savoir.

C’est encore le patron de Saphir, du livre grains de couture pour hommes et femmes d’Ivanne S, mais contrairement à ma première version , j’ai fait des manches longues. Puisque cette version lui va mais qu’il trouvait qu’elle manquait un peu d’aisance et qu’il aime bien porter un tee-shirt en dessous en hiver, j’ai fait un vrai 44 et pas un 43. Comme la première, j’ai fait les pinces devant et derrière, pas de découpes aux épaules.

Bien qu’hésitante, j’ai choisi un tissu imprimé dont je pensais qu’il lui plairait, et un anthracite pour le col et les poignets. Tout va pour le mieux puisque ça lui plaît et qu’il a apprécié l’originalité de la chemise, qui reste malgré tout assez sobre.

La couture s’est bien passée, je prends de l’assurance sur les chemises et l’ensemble col/pied de col est de loin celui dont je suis la plus fière à ce jour. Je n’ai pas eu trop de problèmes avec les pattes de manches ou les bracelets, qui étaient pourtant une première pour moi. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils sont parfaits mais pour une première, ça va – on les aperçoit sur la dernière photo, Mister Nomé avait très froid et ne comprenait pas ce que j’attendais de lui pour les montrer, du coup j’ai eu pitié et n’ai pas insisté.

J’ai à peu près réussi mon raccord de motif au niveau de la patte de boutonnage, ce n’est pas parfait mais pas choquant non plus.

Après essayage et portage, Mister Nomé m’a fait remarquer que la chemise était un peu courte pour être rentrée dans son pantalon : elle ressort quand il bouge. Pour les prochaines, je regarderai pour lui rallonger un peu afin que ce soit plus confortable.

Au final elle lui plaît, elle lui va et il l’a même portée pour le réveillon de Nouvel An !

Patron : chemise Saphir du livre Grains de couture hommes et femmes de Ivanne Soufflet
Tissus : popelines trouvées chez Ma petite Mercerie
Taille : 44