Pyjama de l’arctique – pour homme

Mister Nomé a flairé le filon. Il s’est dit que si j’étais capable de me faire des vêtements, je devrais pouvoir en faire pour lui. Honnêtement, je pensais que mener cette réflexion poussée lui prendrait plus de temps. Il aimerait que je lui fasse des chemises, je lui ai donc cousu… Un pyjama !

pyjama-1
Nous avons eu du mal à gérer l’éclairage mais Mister Nomé ne voulait pas se promener en pyjama sur la terrasse par -4°C… Pff, quelle Chochotte !

Déjà parce qu’il a plein de chemises mais un seul pyjama pour l’hiver et que trouver un truc original pour les hommes est un casse-tête sans fin. Autant les offres pour femmes regorgent de pingouins qui font des bisous et de nounours à cœurs, autant les hommes n’ont droit qu’aux carreaux et tissus unis, même pas chauds. Mis à part l’occasionnel pyjama Garfield – il l’a – impossible d’arborer des motifs ridicules rigolos !

Et puis, il faut bien l’avouer, pour le moment, la couture d’une chemise me fait un peu peur…

J’ai commandé il y a peu le livre « couture casual wear homme » de Christelle Beneytout qui contient au bas mot toute la garde-robe masculine. J’ai montré les modèles a Mister Nomé et il était partant pour le pyjama, nous avons donc regardé en ligne si quelque chose lui tapait dans l’œil. Au début, il m’a montré un tissu à carreaux en me disant « c’est pas mal ». Je me suis dit que les pyjamas à carreaux des supermarchés étaient peut-être là pour une raison, finalement. Je m’apprêtais à me résigner quand il a flashé sur une flanelle de coton avec des petits ours trop mignons ! Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer !

Je mettrais un petit bémol sur la quantité de tissu à acheter indiquée dans le livre, car je suis peut-être un peu nunuche, mais moi quand on me met 1m10 à 2m30, je suis un peu perplexe. J’ai compris plus tard, après quelques recherches, que la première mesure correspondait à la plus petite taille, la seconde à la plus grande.

pyjama-3Le pantalon m’a donné du fil à retordre. D’abord parce que étourdie que je suis hypnotisée par les jolis ours polaires j’ai oublié de vérifier la laize et que j’ai eu bien du mal à caser les deux jambes dans mon tissus en 110 cm. Il y a d’ailleurs une rustine entre les jambes, mais j’ai réussi à la placer de manière à ce que ça ne se voie pas. Evidemment, les raccords, on oublie !

Ensuite, parce qu’en mesurant Mister Nomé, il tombait 1 à 2 tailles en-dessous de la plus petite taille du livre. Après consultation auprès de Mamie, j’ai choisi de couper la plus petite taille sans rajouter les marges de couture. Et c’était un peu serré au niveau des hanches. C’était trop mignon à l’essayage, car je sentais bien que Mister Nomé le voulait, son pantalon de pyjama, il était presque prêt à le garder comme ça !

En diminuant les marges, j’ai réussi à rendre le tout confortable. Et à peine terminé, Mister Nomé a enfilé le pantalon sans même attendre que le haut coordonné soit prêt. J’en conclue que c’est confortable. Il trouve juste que ses jambes flottent un peu trop dans le pantalon. Si j’en refais un, j’essaierai de réduire un peu.

pyjama-4Le tee-shirt vient du même livre et j’ai pris la plus petite taille, cette fois en ajoutant mes marges de couture et ça lui va bien comme ça. J’ai réussi à sauver 1 ours pour faire un appliqué sur la poitrine, histoire de rappeler le pantalon. Pas de difficulté sur ce vêtement, je commence à m’habituer aux tee-shirts. Avec ce patron, j’ai découvert une autre méthode pour le montage de la bande d’encolure. Je la trouve plus simple que celle du tee-shirt plantain mais j’aime moins la finition : la couture de l’encolure se retrouve sur une épaule alors que sur mes tee-shirts elle est dans le dos.

pyjama-2
Mister Nomé a récemment regardé un documentaire sur le bodybuilding…

Je suis globalement contente du résultat, même si ça aurait pu être mieux. Les explications de ces modèles étaient claires, faciles à suivre et accompagnées de schémas. Je ne regrette pas mon achat et ça me motive pour essayer d’autres modèles plus compliqués. Ca plaît à Mister Nomé – c’est le principal ! – il est indulgent sur les finitions et les ours nous font vraiment triper. D’ailleurs, je suis jalouse, moi aussi je veux un beau pyjama avec des motifs improbables !

Patrons : tee-shirt col rond version manches longues et pantalon de pyjama du livre couture casual wear homme de Christelle Beneytout
Tissus : flanelle de coton et jersey de chez ma petite mercerie
Tailles : 36 sans marges pour le pantalon, 36 pour le tee-shirt

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *