Ma pochette de soirée un brin rétro

J’ai commencé à développer un intérêt pour les sacs à fermoir rétro l’année dernière. Je n’ai strictement aucun souvenir de comment ou pourquoi. Sans doute en cherchant autre chose – ah, Internet et sa capacité sans fin de digressions ! Et il se trouve que je devais aller à un baptême et que j’avais donc besoin d’un truc un peu plus chicos que mon sac à main boule et qui aille avec ma petite robe.

sac-0La première étape a bien entendu été de vérifier si c’était à ma portée. Car même si j’aime essayer des trucs, je n’ai jamais eu une super confiance en mes capacités – j’y travaille – et je ne voulais pas m’attaquer à quelque chose de trop compliqué. Depuis, ça y est, je me suis lancée et je commence à faire mes vêtements – l’aventure au prochain post, j’étais trop juste pour ce soir.

J’ai donc trouvé un super tuto très bien fait chez Emma créations pour réaliser ce que je voulais. Il y en avait même un peu trop puisque je n’ai pas utilisé de velours froissé, même si je trouve le résultat sympa et que je le testerai probablement à l’occasion.

La première étape a bien entendu été de coudre les perles et les paillettes une à une à la main.

sac-3Pour ce faire, j’ai dessiné un motif aux bonnes dimensions sous Corel Draw puis je l’ai imprimé et reproduit par transparence sur mon tissu. Ensuite, ben, ensuite… J’ai cousu, patiemment, pendant une vingtaine d’heures… Autant dire qu’au moment de l’assemblage, après autant de travail, j’avais la pression !

J’ai choisi un tissu noir avec des petits fleurs pour le dos, histoire d’être un peu sobre à côté de l’étalage de perles et de paillettes du devant. Et puis, bon on ne le voit pas trop. J’ai bien réussi mes coutures sans m’arracher les cheveux, et à cette époque où je me demandais qui de moi ou de la machine à coudre maîtrisait l’autre, c’est un petit miracle !

sac-2Ensuite il a fallu coudre le fermoir et autant le rendu extérieur est super classe, autant l’intérieur est un peu moyen. Depuis, j’ai appris à faire plus attention, à prendre mon temps et à cacher ma couture dans le retour du fermoir en faisant de tout petits points. Mais bon, vu de loin, il fait parfaitement illusion.

sac-1 Au final, j’en suis quand même assez fière même si je la trouve un peu petite, je ne la sors que pour les soirées ou les fêtes « officielles », car il faut bien avouer que je dois choisir entre l’appareil photo, l’étui à lunettes de soleil ou la paire de chaussettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *