Stripes gone crazy – les rayures sont devenues folles – Gilet


Tricot / samedi, mai 16th, 2020

Le nom du gilet lui colle parfaitement à la peau. Quand j’ai vu ce modèle, j’ai très vite craqué dessus. Si je ne l’ai pas tricoté plus tôt, c’est parce que je l’ai presque tout aussi vite imaginé dans des coloris très précis, de laine haut de gamme, et que je ne m’en offre pas tous les jours.

 

C’est un gilet sans coutures, tricoté du haut vers le bas, en fingering. Puisqu’il comporte des emmanchures « classiques » et non pas un « yoke » ou des emmanchures raglan, la mise en forme se fait par tout un système de rangs raccourcis au niveau du haut du corps des des emmanchures. Très honnêtement, j’ai bêtement suivi les instructions sans chercher à comprendre ce que je faisais et pourquoi, et ça a bien fonctionné. Maintenant que j’ai découvert la technique, je songe à m’y attarder pour d’autres projets, et essayer de me l’approprier un petit peu plus.

Ce qui fait toute l’originalité de ce gilet, ce sont ses rayures. C’est encore une fois un système de rangs raccourcis qui permet de transformer une fine rayure en une large. Les fines et grosses rayures se répondent sur les deux pans de devant du gilet tandis qu’à l’arrière on voit leur progression, leur « élargissement ». On termine par les manches, dont la largeur est inversée par rapport aux demi-devants.

Le gilet est bien prévu pour être fermé et j’ai formé les boutonnières mais n’ai pas sous la main les boutons que je veux et j’attends des jours meilleurs pour partir à leur recherche. Si je trouve que de beaux boutons finissent bien une jolie pièce, je dois avouer que je ne ferme presque jamais mes gilets et que le porter ainsi ne me pose aucun problème.

 

Bon, et la laine, dans tout ça ? C’est une base super sock de La Bien aimée, en merinos et nylon. Cette laine teinte à la main est très douce, donne un beau drapé et des nuances bien profondes mais sans créer de grandes variations de teinte. Une pure merveille que je m’étais donc offerte à Noël. A noter que dans cette base, on a la possibilité d’acheter des écheveaux de 100, 50 ou 20g. Pour ma couleur contrastante, d’après le modèle, j’avais besoin d’à peine plus d’un écheveau, j’ai donc opté pour l’achat d’un normal + un mini, je trouve cette solution très pratique – idéale également pour du jacquard. Au final je n’ai pas eu besoin d’entamer ledit mini écheveau mais il trouvera bien sa place dans un prochain projet.

Patron : Stripes gone crasy de alpha knits
Taille : M
Laine : Merinos super sock de la Bien aimée, coloris Lise et Damask

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *