Spring rain d’été

L’histoire de ce pull commence avec mon craquage en règle sur la laine Albireo de Vegan Yarn, repérée chez Madlaine. Bon, j’avais déjà croisé la route du pull, en version manches courtes, en flânant sur les pages de Drops mais rien de bien concret jusqu’à ce que je voie ce fil. Là, ça a fait tilt dans ma tête.

Ce fil, c’est un mélange de coton et de bambou teint à la main, super doux. C’est mon premier essai de laine teinte à la main et je ne peux qu’être d’accord avec ce que j’ai pu lire à droite ou à gauche sur celles-ci: c’est superbe ! La couleur est riche, nuancée… J’ai choisi le coloris “purple cat”. Pour reproduire l’effet rayures irrégulières du modèle de base, qui me plaisait beaucoup, j’ai choisi le coloris Ayame qui présentait des touches de violet dont j’espérais qu’elles se fondent avec le violet de mon coloris principal.

J’ai calculé le métrage en partant sur la version manches courtes puis me suis dit qu’un pull à mettre pour les fraîches soirées d’été ou les promenades en Finlande, ça serait pas mal non plus. J’ai donc changé pour les manches ¾ en faisant quelques rituels vaudous afin de m’assurer que j’aurai assez de fil.

C’était la première fois que je recevais de la laine en écheveaux. Gamine je faisais du canevas et des bracelets brésiliens donc les mini-écheveaux, je maîtrisais déjà, et surtout je savais qu’il est illusoire de tenter de l’attaquer tel quel. J’ai hésité à acheter un bobinoir et un dévidoir mais les seuls que j’ai trouvés représentaient un investissement qui, pour moi, n’en valait pas la peine. J’ai donc enroulé mes pelotes à la main, l’écheveau tendu entre mes genoux dans la position très élégante d’un crapaud affalé. Devant la télé, ça passe bien, ça ne m’a pas paru trop fastidieux.

Le pull se tricote de bas en haut, on commence donc directement par les vagues. J’ai tricoté la taille la plus petite mais comme je la trouvais un peu longue – disons que la longueur sur la dame me convenait mais que je fais probablement 15 à 20 cm de moins – j’ai bidouillé un peu les diminutions de côté pour enlever quelques centimètres avant les emmanchures.

Ce montage « sans coutures » mais par en bas est, je trouve, beaucoup moins intuitif que quand on commence par en haut. En effet une fois arrivé à l’emmanchure on met les mailles en attente pour tricoter chaque manche puis on reprend tout sur la même aiguille pour terminer l’empiècement. Ca se fait bien, mais dans ma tête ça ne coulait pas de source. Je me suis dit que la raison principale était le point de vague qui n’aurait peut-être pas eu le même rendu dans l’autre sens.

Pour m’assurer de ne pas avoir trop de différence entre mes différents écheveaux, j’ai tricoté en alternant les pelotes, comme recommandé lorsque l’on travaille de la laine teinte à la main, sauf à la fin car comme c’était sur des rayures et que la différence de teinte était vraiment minime je me suis dit que cela ne se verrait pas.

Pour les rayures, j’ai tenté de bien terminer chaque rang en croisant la première et la dernière maille avant de commencer le rang suivant. Je n’ai pas de décalage entre mes rayures mais je trouve qu’on voit quand même beaucoup la démarcation au niveau du milieu dos. Il va donc falloir que je m’améliore encore à ce niveau là pour parvenir à faire quelque chose de plus discret.

Le blocage n’a pas énormément changé les dimensions du pull, il m’a surtout permis de bien mettre en forme les vagues du bas, autrement le fil n’a pas beaucoup bougé – ce qui ne m’a pas vraiment surprise sur ces fibres végétales.

Je suis contente du résultat, le pull m’a accompagnée en Finlande où il m’a tenu chaud juste ce qu’il fallait pendant les vacances d’été. Nous avons donc profité de la flore du lac de Jyväskylä – encore celui-là, oui – pour faire les photos.

Patron : spring rain version manches 3/4 de drops design
Laine : coton/bambou de Vegan Yarn trouvé chez Madlaine
Taille : S – 3 cm en hauteur

Enregistrer

2 commentaires

  1. Vraiment très beau. J’admire vraiment ton travail et cela m’impressionne vraiment beaucoup. Ça fait beaucoup de vraiment mais ça en vaut la peine lol

    • Vraiment merci ^^ !
      Pour ce pull, c’est au final un modèle assez simple, la laine joue beaucoup dans le rendu. Et en plus, il est super doux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *