Sac boule en patchwork – tuto

Après avoir sauté un mardi pour cause de semaine très mouvementée, me revoilà, avec un petit bonus en bas de page !

Je n’avais pas de sac pour l’été. Enfin si, mais pas de tout nouveau et, surtout, pas que j’avais fait moi-même. Cela faisait un moment que cette idée de trottait dans la tête. J’ai déjà une version hiver, tricotée – et qui commence à souffrir un peu d’ailleurs – et je voulais faire une version été. Mais la flemme, et d’autres projets plus urgents m’en ont empêchée. Quand je dis urgent, on est bien d’accord que c’est juste l’urgence pour moi de le réaliser parce que j’ai envie de faire ça à ce moment là. Rien n’est jamais urgent, dans mes loisirs. Sinon, c’est du travail.

Et puis les aléas postaux s’en sont mêlés. Je viens de recevoir de jolis tissus mais je n’ai pas commandé les patrons que j’avais en tête car l’un des deux était en rupture version papier, j’ai un autre projet dans les starting blocs mais pour ce dernier le patron est encore en transit… Et j’ai toujours ma veste Lupin (Deer and Doe) pour laquelle aucun tissu ne trouve grâce à mes yeux. Bref, j’avais pour une fois un week-end de trois jours tranquille à la maison, j’avais prévu de coudre et les éléments se liguaient contre moi !

Non, ce n’est pas le chat de la voisine qui prend la photo, c’est Mister Nomé qui se contorsionne… Quel dévouement !

J’ai donc ressorti de mon chapeau mon projet de sac. J’ai vérifié que j’avais des bouts de tissus de couleurs qui me plaisaient, j’ai même retrouvé des carrés découpés aux bonnes dimensions pour un autre projet que j’avais complètement abandonné. J’ai mis un point d’honneur à ne rien acheter pour faire ce sac. Ca m’a permis de faire un peu de vide dans mes bouts de chutes, même dans mes chutes de thermocollant et de finir un restounet de pelote de coton.

Comme je n’ai que ça à faire de m’enquiquiner pendant que je couds, j’ai essayé de prendre chaque étape en photo en me disant, “on sait ça jamais, ça pourrait faire un tuto”. Au final, je ne sais pas ce que j’ai bricolé, une partie des photos est floue mais j’en ai quand même eu assez d’exploitables pour vous sortir un joli PDF.

Le sac est donc une boule, j’adore les sacs en boule comme ça, c’est petit mais ça contient pas mal, avec fermeture par cordon et deux poches à fermeture éclair, l’une intérieure l’autre extérieure. C’est un modèle assez simple, qui ne demande pas une énorme maîtrise technique – rappelez-vous que je suis moi-même encore en phase de découverte et d’apprentissage.

Certaines étapes sont facultatives comme les poches avec fermeture éclair si ça vous effraie, mais vous pouvez aussi vous dire que c’est un bon moyen de vous entraîner sans trop de pression sur des bouts de tissu. Et c’est tellement pratique, les poches ! Pour tout vous dire, ce n’était que la deuxième fois de ma vie que je faisais des fronces, avec ce sac !

Je ne prétends pas avoir la bonne méthode pour faire telle ou telle étape, je vous montre comment j’ai fait mon sac et ce qui a marché pour moi. J’essaie d’être claire mais ce qui va de soi pour mon petit cerveau n’est pas forcément logique pour tout le monde alors n’hésitez pas à me signaler un erreur ou une imprécision.

Si vous faites le modèle patchwork, comme le mien – il est tout à fait possible de prendre juste un morceau de tissu aux dimensions finales – ne vous attendez pas à le terminer en 1h. Entre le découpage, l’assemblage et le repassage de tous les morceaux, c’est assez chronophage. Je ne saurais pas quantifier exactement, j’ai un principe très simple pour chaque chose, quand je sens que j’en ai assez ou que je ne vais pas avoir la patience pour l’étape suivante, même si j’ai très envie de voir le résultat fini, je pose, mets de côté et reviens dessus plus tard. Ca m’a donc pris le week-end, 1h par-ci, 2h par-là.

« Allez, monte un peu le sac, oui comme ça »… Visiblement Mister Nomé n’a AUCUNE notion de la manière naturelle de porter un sac à main…

Téléchargez le PDF

N’hésitez pas à l’utiliser et à me montrer vos créations sur ma page facebook @nomenale ou instagram @nomenalesews si vous le faites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *