Le sac de shopping de Louise

Aujourd’hui, je vous présente un de mes derniers sacs qui, une fois n’est pas coutume, n’est pas de mon fait – en tous cas pour le patron. Et ceci pour plusieurs raisons.

shop-1La première, c’est qu’il est tout simplement trop cool, trop mignon, et que j’en avais besoin, mes sacs de shopping étant tous en fin de vie.

La seconde, c’est que je voulais faire un article sur le blog les lubies de Louise car c’est en grande partie grâce à cette jeune femme pétillante que j’ai eu envie de me lancer moi aussi dans la couture de mes vêtements. Louise partage sa passion de la couture et des belles choses, en toute sincérité.

Elle sait aussi nous dire que tout n’est pas toujours rose bonbon, que débuter, tout le monde passe par là et que les erreurs c’est normal. Et ça rassure. Voir que Louise est capable de réaliser d’aussi jolies choses et savoir qu’elle aussi a eu des ratés et des plantages, ça fait du bien.

Je l’ai déjà dit, cela fait longtemps que je couds des sacs, parce que les sacs, on arrive toujours à s’en dépatouiller. Pour les vêtements, c’est plus compliqué. Toujours est-il qu’il faut bien commencer et que mon premier tee-shirt, même s’il a des défauts, est parfaitement portable. Ma jupe aussi, mais ça vous le verrez bientôt.

La troisième, c’est que les sacs, c’est la vie !

shop-3
Zut, je l’ai mal mis sur la photo et j’ai bien entendu la flemme de la refaire…

J’ai choisi de jolis tissus à patchwork exprès pour l’occasion, car mes chutes n’étaient pas assez grandes et le concept de ce genre de sacs, c’est quand même que ça contienne un peu !

Le tuto de Louise* est d’une simplicité déconcertante – bon après, les sacs, ça me connaît – et c’est très agréable de se laisser guider les yeux fermés, même si c’est moins facile pour piquer droit !

C’était ma première pose de bouton pression et ça ne m’a pas trop réussi, malgré quelques essais sur des chutes, je me suis galéré comme pas possible à écraser le machin correctement. Je n’avais pas de notice avec ma pince et je pense que j’ai dû zapper un truc. Ca n’arrêtait pas de glisser, du coup je ne tombais pas en face… Bref, j’ai réussi mais ça m’a probablement pris autant de temps que de coudre le sac !

shop-2
Trop mimi roulé en boule !

*Modèle : sac pliable pour les courses de Louise
Tissus à Patchwork de chez Mondial Tissus

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *