Givre au soleil

Quand le patron est sorti, j’étais comme une folle. Je venais de m’acheter les tissus pour me faire sensiblement la même chose, avec ce type de découpe, en bidouillant le patron du plantain. Et pourtant, j’ai pris mon temps. Déjà parce que j’ai eu une petite période creuse, pendant laquelle j’ai beaucoup tricoté mais peu cousu. Ensuite parce que j’ai eu moins de temps pour coudre, tout simplement. Et il a encore fallu attendre des températures clémentes et un rayon de soleil pour trouver le courage d’aller faire des photos.

Finalement, quand je me suis décidée à le coudre, il me fallait le patron tout de suite. J’ai donc décidé d’acheter la version PDF puisque la marque propose maintenant ses patrons sous ce format. Le fichier PDF est impeccable, on peut choisir les calques que l’on veut imprimer et l’assemblage est facile – je reste fidèle à mon tube de colle.

J’ai comme à mon habitude chez Deer and Doe coupé une taille 38 à la poitrine et 40 à la taille. J’ai fait de mon mieux pour les raccords de rayures mais ce n’était pas évident car les lignes ne sont pas droites. C’est évidemment ce détail ce qui m’avait plu dans ce tissu mais cela demande un peu d’attention, surtout quand le coupon à disposition est assez petit. Je me suis concentrée sur les grosses lignes et suis assez satisfaite du résultat.

Le montage est simple, les instructions claires. Pour qui a déjà cousu un un tee-shirt, rien de bien nouveau ici. C’est un peu plus long à cause des découpes mais on reste en terrain connu. J’ai quand même un doute sur la longueur des manches, moi ça me convient parfaitement mais il me semble que j’ai dû recouper un peu car j’étais partie de travers et mes raccords n’étaient pas terribles, du coup je les ai probablement un peu raccourcies pendant l’opération.

Pour les gens qui hésiteraient encore à coudre du jersey sans surjeteuse, sachez que je n’en ai pas. J’utilise le point zig-zag de ma machine et une aiguille double pour les ourlets. Quand je mets l’aiguille double, pour un point parfait et qui ne casse pas, j’ai pris l’habitude de diminuer ma tension et de changer ma canette au profit d’un fil légèrement élastique pour compenser le fait que le fil du bas doit faire “plus de chemin” pour aller d’une aiguille à l’autre.

Ce tee-shirt est donc le premier d’une longue série. Je suis aussi tentée par le débardeur pour l’été. Pas les versions robes qui sont peu adaptées à ma morphologie.

Pour les futures mamans, ce patron existe aussi en version grossesse et il me semble que vous pouvez bénéficier d’une remise si vous achetez les deux en même temps.

patron

patron : tee-shirt Givre version A de chez Deer and Doe
tissus : jerseys bios de chez Paapii
taille : 38 poitrine, 40 taille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *