Essais et erreurs

Je n’ai pas grand chose à vous montrer en ce moment pour plusieurs raisons. La première est que j’ai plusieurs tricots en cours ou terminés que je dois pour le moment tenir secrets, j’y ai consacré pas mal de temps ces dernières semaines, ce qui explique que je n’avance pas beaucoup pour le reste.

La deuxième, c’est que je fais des bêtises.

Autant je peux tricoter en position foetale avec une sinusite, autant la moindre petite sensation de fatigue proscrit complètement l’activité couture. La dernière fois, j’ai voulu coudre quand même, en coupant un fil j’ai coupé le tissu, à un endroit super chiant à démonter, alors que mon pantalon était presque terminé. En voulant rattraper le coup j’ai empiré la chose, je n’ai plus assez de tissu – ou de motivation – pour tout défaire et recommencer… Bref après m’être bien énervée j’ai laissé l’engin tranquille pendant quelques jours avant de prendre la décision de le terminer – ça m’entraîne – et de ne le porter qu’avec des trucs un peu longs pour cacher l’endroit critique, même si j’ose espérer que la plupart des gens ne passent pas leur temps à me mater l’entrejambe.

Il y a donc bien un pantalon en cours mais il est en attente de repos et de re-motivation.

Ensuite j’ai pas mal de projets mais il me manque soit le patron soit le tissu, entre autres chose j’ai trouvé le tissu extérieur de mon manteau d’hiver mais je n’ai pas encore acheté la doublure ni le patron. J’hésite aussi à la manière de le préparer, d’habitude je passe en machine mais là je ne suis pas sûre que ce soit l’idéal, je vais demander l’avis de Mamie.

A part ça, j’ai fait pas mal d’essais en tricot. J’ai enfin appris à monter mes mailles en méthode continentale. Comme je ne fais rien comme tout le monde, j’ai d’abord appris le montage “norvégien” où l’on tourne deux fois la maille pour un montage plus élastique avant de comprendre le montage simple qui, à regarder sur les vidéos, me paraissait compliqué… Une fois de plus, le site de DROPS est une merveilleuse mine d’informations pour qui a besoin d’une petite vidéo explicative rapide et efficace.

Avec les reste de mon châle, je me suis aussi décidée à essayer de tricoter le fameux point brioche que l’on voit partout et que, moi aussi, je trouve super joli. Je trouve l’exercice beaucoup plus simple que ce que je redoutais, une fois qu’on a compris le truc c’est un jeu d’enfants. Par contre, c’est long puisque l’on fait deux allers pour faire un rang. Le seul truc qui me chiffone, c’est la lisière. Je n’arrive pas à avoir un rendu super joli.

Quand Mister Nomé a vu mon échantillon de brioche, il l’a voulu en écharpe. Celui-là. Avec ces coloris dont le magnifique gris légèrement bleuté qui était une édition limitée de Rosy Green Wool… J’ai finalement apporté mon châle chez Coccifil et nous avons trouvé un compromis qui plaît à Monsieur, l’écharpe est donc en route alors qu’au départ, je me lançais dans la brioche afin de m’entraîner pour le briochealicious d’Andrea Mowry.

J’ai aussi démarré un échantillon pour le col Célestite d’ Emy Knits, car je n’étais pas sûre que le fil de mon stock avec lequel j’aimerais le tricoter rende bien pour la dentelle. Finalement, la définition du point est nickel mais mon échantillon beaucoup trop grand, j’en ai donc lancé un deuxième avec de plus petites aiguilles. Là, ça me semble à peu près dans les clous, j’ai donc démarré le tricot, affaire à suivre car j’ai quand même un peu peur du rendu du dégradé.

Voilà pour les mises à jour, j’espère en avoir un peu plus à vous montrer très bientôt !

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *