Datura fleurie

L’histoire de cette blouse, c’est l’histoire de mon flashage sur le tissu fleuri. Un tissu vraiment pas donné mais parfois, il faut savoir se faire plaisir. J’ai donc commandé le minimum de métrage nécessaire histoire de ne pas balancer mon argent par les fenêtres.

C’est un voile de coton imprimé que j’ai choisi d’assortir avec un autre voile de coton uni. C’est un tissu assez compliqué à mon sens, car il est très fin et laisse donc peu de place aux erreurs et à trop de cousage-décousage. De plus, il froisse. Mais quand je dis qu’il froisse, c’est du genre on le froisse rien qu’à le regarder, ce tissu. Et en plus il bouge. Autant vous dire que même avec toute la bonne volonté du monde, j’ai eu du mal à obtenir quelque chose de parfait au niveau de mes découpes triangles. Et comme je ne vis pas sur un cintre, à peine mise à peine froissée, la blouse.

Ce tissu là met aussi plus en avant les petits défauts. Sur ma première version, je n’avais pas pris la peine de faire un ajustement de stature au niveau du haut du buste et ce n’était pas gênant. Sur celle-ci, elle a tendance à remonter et créer un pli peu seyant. Conclusion : si j’en refais une, je ferai cet ajustement. En plus, puisqu’il n’y a pas de manches, ce n’est vraiment pas grand chose à modifier.

Pas grand chose à ajouter sur ce patron que j’avais déjà cousu, cela me fait une jolie blouse pour l’été même si elle n’est pas parfaite. Et moi qui n’aime pas le repassage, avec elle, je vais bien m’amuser…

patron : Datura de Deer and Doe
tissu : voile de coton ma petite mercerie
taille : 38 élargie en 40 à la taille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *