Ca mitaines beaucoup !

J’ai un problème avec les gants. Déjà, je mets une plombe à les mettre. J’ai à peine progressé depuis que je suis gosse, je finis toujours avec deux doigts dans le même et un truc vide au milieu. En plus, les gants du commerce sont systématiquement trop grands et tricoter les doigts, ça a l’air fastidieux. Surtout que, 2ème problème, ils devraient être vraiment très fins. Car dès que quelque chose s’interpose entre la pulpe de mes doigts et la surface à toucher, j’ai deux mains gauches. Deux pieds gauches, même.

Par contre, j’adore les mitaines.

Cette fois j’ai fait “soft”, je me suis dit que le manteau un peu brillant plus l’écharpe et/ou le bonnet rose c’était suffisant niveau couleur. Elles sont assez grandes pour terminer les manches ¾ que je porte souvent, même en hiver et couvrent bien les doigts. Et pour les gens qui apprécient le multi couches, elles permettent d’enfiler ou d’ôter une paire de gants fins sans les retirer, il faut juste enlever son pouce !

C’est un modèle très facile, tricoté sans augmentations. Je me suis quand même amusée avec les points, en plus ça permet de faire un point un peu élastique qui assure un confort optimal. C’est un point qui “se tient”, les mitaines ne glissent pas et elles tiennent bien chaud. Et surtout, je peux tout toucher avec le bout de mes doigts, c’est fabuleux !

Je vous propose donc mon tuto pour les réaliser. Je les ai faites en tricot en rond à 4 aiguilles, mais je vous propose aussi les instructions pour un tricot classique avec couture à la fin, car je sais que le rond peut en rebuter certains. J’ai envie de vous dire que précisément, ce modèle qui est un simple tube et qui monte très vite est idéal pour vous lancer et tester cette méthode.

Ca n’a rien de bien sorcier, il faut juste faire attention au sens dans lequel on tricote les mailles car on est toujours à l’endroit, contrairement au tricot classique qui alterne endroit et envers. Pour se repérer, il suffit de laisser pendouiller le fil de montage qui marque le début du rang. Il faut juste bien faire attention à maintenir la tension du fil lors du passage d’une aiguille à l’autre.

Evidemment vous pouvez aussi utiliser les aiguilles circulaires mais je dois bien avouer qu’elle sont pour moi un grand mystère, je ne les trouve absolument pas pratiques et je m’embrouille avec. Je leur préfère le jeu de 4 ou 5 aiguilles double pointes.

Téléchargez le PDF

Si vous vous faites une paire, n’hésitez pas à m’envoyer vos photos !

Enregistrer

2 commentaires

  1. Moi qui est l’honneur d’avoir une de tes paires de mitaines, je tenais encore à te remercier pour ton travail et dire à quel point je les adore. Et super ton blog, je n’y connais absolument rien mais te lire est un vrai plaisir

    • Merci à toi ! Contente que la lecture ne soit pas rébarbative pour les néophytes, j’essaie d’écrire de manière à ce que tout le monde s’y retrouve mais ce n’est pas toujours évident…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *